D'DAYS, Musée-Auguste Comte

 

L’utopie du progrès de la deuxième partie du XXe siècle se confronte ici aux usages figés du 19ème. Dans l’ancienne maison d’Auguste Comte, un parcours d’objets de consommation, sacralisés par la feuilles d’or s’installe. La bougie ou l’amphore côtoient l’allogène et notre bouteille d’eau en plastique. L’or devient marqueur d’une époque et l’électricité apparait comme un point de rupture des mœurs.

La télévision à angle droit, l’aspirateur ou encore le vélo d’appartement, initialement merveilles technologiques, sont figés et interrogent les conséquences de la surconsommation de ces objets produits pour être jetés.

 

Matériaux : Objets utopiques de la deuxième moitié du XXe siècle dorés à la feuille.
Installation réalisée au Musée Auguste Comte.

mai 2017.

Paris 06. 

< >